Peut-on écrire une histoire française du patrimoine soviétique ?

Colloque International – 12, 13 et 14 octobre

De l’ambassade d’URSS au cinéma Cosmos de la rue de Rennes, de la cité Gagarine d’Ivry-sur-Seine au cimetière soviétique de Noyers-Saint-Martin, des musées Lénine de Paris ou de Longjumeau au siège du PCF place du Colonel Fabien, de la « kollektsija » d’art contemporain soviétique offerte au Centre Pompidou à l’engouement des collectionneurs particuliers pour les productions artistiques soviétiques : les exemples de la présence de ce patrimoine soviétique, pluriel et protéiforme, sont nombreux.

Cent ans après la Révolution russe d’octobre 1917, ce colloque international propose de mener une réflexion sur les enjeux multiples que soulèvent les traces encore présentes de l’Union soviétique en mobilisant différentes disciplines : histoire sociale, patrimoine, histoire de l’art et archéologie.

Le programme de ces journées en pdfPlus d’information en consultant le site

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.